Projet Conscience Mondiale
Global Consciousness Project Masse Critique

Projet Conscience Mondiale

Lisez l'article scientifique ci-dessous pour comprendre l'enjeu de votre rôle pour la paix dans le monde.

Ensuite accédez à la plateforme de méditation et constatez directement l'effet de la masse critique au niveau planétaire

Accès libre, gratuit et anonyme : cliquez ci-contre ==>

Global Consciousness Project Meditation
Global Consciousness Project Meditation

Enfin une très bonne nouvelle totalement accessible à toutes et à tous et gratuitement.

Que faire pour s’assurer un avenir meilleur pour l’humanité ?

Trois solutions s’offrent à vous !

1) Soit vous résistez et luttez de toutes vos forces

2) Soit vous vous soumettez par résignation

3) Soit vous choisissez la méditation

Réponses :

Les choix 1) et 2) sont des réactions liées au monde physique, celui des effets. Sachant que les effets physiques (visibles dans nos réalités relatives) sont tous le résultat de causes qui sont générées au niveau subtil, invisible (le monde non manifesté, celui de la pensée) alors il est illusoire et une perte de temps et d’énergie de croire naïvement qu’il faut résister et/ou réagir dans le monde physique.

La seule réponse est le choix nº3

Opter pour la solution intérieure, lorsque l’on sait que la physique quantique nous enseigne que rien n’existe à l’extérieur est évidemment la seule piste fiable.

Choisir la technique du colibri, qui consiste individuellement à lâcher prise à ce monde qui ne vous convient pas, en venant grossir les rangs de la masse critique.

Comment faire concrètement ?

En allant méditer chaque jour sur cette page : Masse Critique pour la Paix Mondiale

 

Le choix nº3 c’est utiliser le pouvoir de la masse critique qui a été prouvé scientifiquement (cf explications /article ci-dessous), pour générer de belles causes qui seront suivies de beaux effets.

Correction de 9 erreurs fondamentales :

1) Tout ce à quoi nous résistons persiste (d’où lâcher prise et ne pas combattre)
2) Nous ne faisons qu’alimenter et renforcer en énergie la chose même que nous condamnons
3) Pour résoudre nos problèmes, il suffit simplement de résoudre nos pensées.
4) Nous pensons que nos pensées nous appartiennent, alors qu’elles se présentent à nous selon notre fréquence vibratoire. Nous sommes dès antennes…
5) Nous avons le pouvoir de choisir les pensées qui défilent.
6) la conscience n’est pas le produit du cerveau.
7) nous ne sommes pas notre corps
8 ) Nos intentions causent des effets dans le futur qui deviennent les futures causes d’un effet dans le présent. « Philippe Guillemant »
9)La conscience n’est pas quelque chose qui apparaît, la conscience est ce par quoi toute chose apparaît, y compris la matière.

[Le Global Consciousness Project (GCP)] est un projet en collaboration internationale, créé en 1998, pour étudier un aspect méconnu de relation de la conscience de l’homme avec le monde physique. Nous avons mis en place un réseau de générateurs numériques aléatoires (GNA) présents en plus de 50 points du globe, de l’Alaska aux îles Fiji, sur tous les continents, et sur la plupart des fuseaux horaires.

Il est désormais prouvé (et publié en respectant tous les protocoles et rigueurs exigées des comités de lecture) que la racine carrée de 1% de la population agit sur l’ensemble de cette même population. En résumé si 8830 personnes (masse critique de la planète) méditent H24 en se relayant sur toute la planète, cela permettra de diminuer drastiquement la haine, la violence, et au contraire d’accroître la paix, l’amour, et d’harmoniser la conscience globale à laquelle chacun d’entre nous y est connecté par intrication quantique.

GLOBAL CONSCIOUSNESS PROJECT

PROJET DE CONSCIENCE MONDIALE

Global Consciousness Project

Une conscience cohérente crée l'ordre dans le monde.

Des interactions subtiles nous lient les uns aux autres...

Le pouvoir de la conscience sur la matière.
Lorsque la conscience humaine devient cohérente, le comportement des systèmes aléatoires peut changer. Les générateurs de nombres aléatoires (GNA /RNG) basés sur le “tunneling quantique” produisent des séquences de zéros et de uns totalement imprévisibles. Mais lorsqu’un grand événement synchronise les sentiments de millions de personnes, notre réseau de GNA devient subtilement structuré. Nous calculons une chance sur un million que l’effet soit dû au hasard. Les preuves suggèrent l’émergence d’une noosphère ou du champ de conscience unificateur décrit par les sages dans toutes les cultures.

Le Global Consciousness Project est une collaboration internationale multidisciplinaire de scientifiques et d’ingénieurs. Nous collectons en permanence des données à partir d’un réseau mondial de GNA Générateurs de Nombres Aléatoires situés dans près de 70 sites d’accueil dans le monde et en simultané. Les données sont transmises à une archive centralisée qui contient maintenant plus de 15 années de données aléatoires dans des séquences parallèles d’essais synchronisés de 200 bits générés chaque seconde.

L’objectif est d’examiner les corrélations subtiles qui peuvent refléter la présence et l’activité de la conscience dans le monde. Nous faisons l’hypothèse qu’il y aura une structure dans ce qui devrait être des données aléatoires, associées à des événements mondiaux majeurs qui engagent nos esprits et nos cœurs.

Les effets subtils mais réels de la conscience sont importants sur le plan scientifique, mais leur pouvoir réel est plus immédiat. Ils nous encouragent à apporter des changements essentiels et sains dans les grands systèmes qui dominent notre monde. La conscience de groupe à grande échelle a des effets dans le monde physique. Sachant cela, nous pouvons travailler intentionnellement à un avenir plus brillant et plus conscient.

UN RÉSEAU MONDIAL de générateurs aléatoires montre des anomalies de fonctionnement en relation avec des événements touchant des millions de personnes. Ces résultats interrogent l’image commune de notre monde, mais des analyses indépendantes confirment ce comportement inattendu et indiquent qu’ils ne peuvent pas être attribués à la physique ordinaire, ou aux champs électromagnétiques.

Le Global Consciousness Project (GCP) est un réseau en collaboration internationale, créé en 1998, pour étudier un aspect méconnu de relation de la conscience de l’homme avec le monde physique. Nous avons mis en place un réseau de Générateurs Numériques Aléatoires (GNA) présents en plus de 50 points du globe, de l’Alaska aux îles Fiji, sur tous les continents, et sur la plupart des fuseaux horaires. La mappemonde, à droite, situe chacune de ces bases d’acquisitions par un point lumineux.

ElectroGaïaGramme, ou EGG

Nous n’avons pas mesuré de signaux électriques, mais la structure du réseau évoque un ElectroEncéphaloGraphe, ou EEG. Greg Nelson, Princeton 91, notre informaticien, prend plaisir à évoquer le projet comme l’Electrogaïagramme, ou EGG, dans lequel les œufs ou le serveur sont des éléments du réseau.

Comment ça Marche

Le GNA génère une séquence de bits informatiques. Les échantillons sont fournis par un bruit quantique, traduit en une séquence non prédictible de zéros et de uns. Un logiciel, présent sur chaque ordinateur, acquière les données du GNA, les mémorise localement, et envoie les nouvelles données, toutes les 5 minutes, au serveur de Princeton

Acquisition des Données

Chaque seconde, chaque GNA produit un essai constitué du traitement de 200 bit. Ce processus peut être comparé à l’action de lancer 200 fois une pièce de monnaie, le résultat présentant une majorité de pile ou de face.

L’effet MAHARISHI

L’intention influence la matière [Preuves Scientifiques ci-après]

Si vous pensez que vous avez une maladie incurable, si vous le pensez vraiment vous aurez raison si vous pensez que votre maladie est guérissable vous aurez aussi raison.

Le physicien John HAGELIN, auteur d’une théorie unifiée du champ quantique, fait remarquer dans un article paru en 1987 que la grande portée de l’effet appelé « Maharishi [1]» peut se faire sentir à une très grande distance de son point d’origine et ne peut s’expliquer que par l’existence d’un champ unifié de toutes les lois de la nature.

John HAGELIN est Américain. Il est professeur de physique en physique quantique. Il a effectué de nombreuses expériences reconnues par le monde scientifique démontrant que la méditation transcendantale peut amener la paix mondiale. Résumé en une petite vidéo de 4 minutes

[1] (Maharishi Mahesh Yogi est le fondateur du programme de Méditation Transcendantale MT tel qu’il est disponible de nos jours partout dans le monde)

Concrètement, quels sont les preuves scientifiques de l’effet de la conscience sur la matière ?

Je vais vous montrer très rapidement quelques-unes des premières études, voici la 1ere, sans entrer dans les détails, elle se situe au Moyen Orient, au pire moment de la guerre du Liban au début des années 80.

Il a été suggéré, sur la base de plusieurs études à moindre échelle, que si suffisamment de gens font ensemble l’expérience, et stimulent ce champ fondamental de paix intérieure, une influence de paix rayonnerait dans le comportement des gens à travers la société.

[2] Publication scientifique (JCR_LEBANON_JOURNAL OF CONFLICT RESOLUTION _ 32__ 776-812, 1988_Publié Université de Yale) envoyée sur demande par mail adressé à la rubrique contact de ce blog.

Tableau 1 (voir la vidéo)

chart-lebanon-deaths

Ce tableau montre une ligne en pointillé qui monte et descend, ce qui représente la montée et la chute, sur une base quotidienne du nombre de gens qui méditent à Jérusalem, une moyenne de 1000 personnes plus ou moins.

La ligne pleine représente le progrès vers la paix, au milieu de la guerre dans le Liban voisin.

Même sans l’usage d’une analyse statistique, vous pouvez presque voir dans les données brutes que le progrès vers la paix, en termes de baisse du nombre de morts, de blessés de guerre, et du nombre de bombes, monte et descend presque en parallèle avec le nombre de gens qui méditent en groupe irradiant cette influence de paix intérieure qui devient extérieure.

Quand on la soumet à une analyse mathématique, la probabilité que ce soit simplement dû à un coup de chance, dû au hasard, est au-dessous d’1 pour 10 000.

Être capable d’avancer avec une telle certitude que la méditation en groupe a permis d’éviter la guerre, est réellement une découverte remarquable.

Lorsque cet article a été publié dans le “JOURNAL OF CONFLICT RESOLUTION[2]  de l’université Yale cela produisit une tempête! Tout d’abord sa simple publication prit 2 années car les éditeurs l’ont passée en revue plusieurs fois avant de conclure que l’article était inattaquable.

Cet article était écrit selon un niveau de rigueur scientifique bien au-delà des normes requises pour une publication dans tout journal.

Donc les éditeurs du journal ont dû le publier, mais ils l’ont accompagné d’une lettre disant que la conclusion est si inattendue, (soit : qu’1 millier de gens puissent influencer le comportement de millions d’autres) que d’autres scientifiques se devaient de répéter l’étude.

C’est exactement ce qui est arrivé dans les 2 années suivantes : 7 autres collaborations scientifiques ont répété cette étude, formant et réunissant des groupes de méditation pratiquant la Méditation Transcendantale, et pour chacune d’elles durant ces 2 années une réduction significative de la violence et de la guerre fut observée : 80 pour 100 de réduction de mortalité et de blessures de guerre comparé aux autres jours durant ces 2 années ou il n’y avait pas de groupe de méditation, durant lesquels la situation se détériora légèrement.

Si vous mettez tout cela ensemble, la probabilité que cette réduction de la guerre soit encore une fois due à un coup de chance et non aux groupes de méditation est de moins de 1/10 000 000.

Il y a plus de certitude que la méditation de groupe puisse arrêter la guerre tout comme on appuie sur l’interrupteur d’une lampe pour que la lumière jaillisse, que de certitude que l’aspirine réduise le mal de tête. « C’EST UN FAIT SCIENTIFIQUE ».

23 études scientifiques et 50 études répliquées confirment l’efficacité unique de l’approche de la paix fondée sur la conscience dans la prévention de la violence sociale, du terrorisme et des conflits armés. Ce corps de recherche a été analysé avec soin par des universitaires indépendants et accepté pour publication dans des revues scientifiques de référence, à comité de lecture. Cette approche s’est traduite à chaque fois par une réduction significative de la criminalité, de la violence sociale, du terrorisme et des conflits armés, et par une progression de la paix et de la positivité dans la société.

Réduction du terrorisme et des conflits armés

Un test crucial de l’impact de l’approche de la paix fondée sur la conscience fut réalisé au plus fort de la guerre du Liban. En 1983, lors d’une assemblée de deux mois qui se tenait à Jérusalem, l’analyse quotidienne des statistiques montra que lorsque le nombre de participants (« Taille du groupe MT », à droite du graphique) était élevé, le nombre de morts pour faits de guerre au Liban diminuait de 76% (p = .0006). En outre, il apparut que la criminalité, les accidents de la route, les incendies et d’autres indicateurs du stress social en Israël (combinés au sein d’un indice composite) étaient fortement corrélés aux variations de la taille du groupe MT. L’impact possible d’autres causes (week-ends, vacances, météo, etc.) fut statistiquement contrôlé (Journal of Conflict Resolution 32: 776-812, 1988) [2]

Meta-analyse_accroissement indice paix-guerre-LIBAN

Cette étude fut reproduite par la suite lors de sept expériences consécutives sur une période de deux ans alors que la guerre du Liban demeurait très intense. Les résultats de ces travaux indiquent :

  • une diminution de 71% du nombre de morts (p < 10-10)
  • une diminution de 68% du nombre de blessés (p < 10-6)
  • une diminution de 48% de l’intensité du conflit (p < 10-8)
  • un accroissement de 66% de la coopération entre groupes antagonistes (p < 10-6)

La probabilité que cet ensemble de résultats soit dû au hasard est inférieure à un sur 1019. Cet effet de réduction du stress dans la société et des conflits devient ainsi le phénomène le plus rigoureusement établi de l’histoire des sciences sociales.

[3] (Journal of Social Behavior and Personality 17(1): 285–338, 2005) Publication envoyée sur demande par mail en passant par la rubrique contact de ce blog.

Global Consciousness Projet

En outre, grâce à une analyse de données rassemblées par la « Rand Corporation », l’impact de trois très grandes assemblées de cohérence sur le terrorisme a pu être examiné rétrospectivement. Ces données révélèrent une réduction de 72% du terrorisme à l’échelle mondiale durant ces trois assemblées prises ensemble, en comparaison avec toutes les autres semaines sur une période de deux ans. Chaque assemblée avait atteint ou dépassé le seuil de participation (8000 personnes) défini pour créer une influence de cohérence dans le monde entier. L’étude écarta l’éventualité que cette baisse du terrorisme soit due à des cycles, tendances, déviations dans les mesures utilisées ou à des variations saisonnières.

[4] (Journal of Offender Rehabilitation 36 (1-4): 283-302, 2003

[5] (Références) Publication envoyée sur demande par mail en passant par la rubrique contact de ce blog.

Global Consciousness Projet

Diminution de la criminalité et du stress social

Washington D.C. du 7 juin au 30 juillet 1993, un projet national a testé l’efficacité de l’approche de la paix fondée sur la conscience dans les domaines de la réduction de la criminalité, du stress dans la société, et de l’amélioration de l’efficacité du gouvernement.

Lors de cette expérimentation rigoureusement contrôlée, le groupe de création de cohérence s’est accru de 800 à 4000 participants sur une période de deux mois. Bien que la criminalité violente (mesurée par les statistiques du FBI : Uniform Crime Statistics) ait augmenté régulièrement durant les cinq premiers mois de l’année, elle commença à diminuer dès le début de l’assemblée et continua à baisser jusqu’à la fin de l’expérimentation (diminution maximale : 23,3%), puis augmenta de nouveau dès l’arrêt de l’expérimentation. La probabilité que ce résultat soit dû à des variations aléatoires de la criminalité est inférieure à 2 sur un milliard (p < .000000002). La baisse de la criminalité n’a pas pu être attribuée à d’autres causes possibles, telles que la température, les précipitations, les week-ends et les activités de lutte contre la criminalité de la police ou de la municipalité.

[6](Social Indicators Research 47: 153-201, 1999) Publication envoyée sur demande par mail en passant par la rubrique contact de ce blog.

Ces données ne constituent qu’une petite partie des 50 preuves scientifiques et des 23 études publiées sur l’approche de la paix fondée sur la conscience et son impact sur la société. À ces études s’en ajoutent 350 également publiées dans des revues à comité de lecture et conduites dans plus de 200 universités et institutions de recherche indépendantes de 30 pays : études sur les bienfaits individuels et sociaux de ces puissantes technologies de la conscience. Du fait de ce vaste corps de recherches scientifiques, l’approche de la paix fondée sur la conscience est, de toutes les préventions, celle qui a été testée de la façon la plus complète et la plus rigoureuse.

JOURNAL PALESTINE-ISRAËL

JOURNAL OF CONFLICT RESOLUTION

Abstract

This prospective social experiment tests a new theory and technology for alleviating violent conflict through reducing societal stress in an underlying field of “collective consciousness.” It was predicted that group practice of the Maharishi Technology of the Unified Field (the Transcendental Meditation and TM-Sidhi program) during August and September, 1983, in Jerusalem, would reduce stress in the collective consciousness and behavior of Israel and Lebanon. Box-Jenkins Arima impact assessment, cross-correlation, and transfer function analyses were used to study the effects of changes in the size of the group on several variables and composite indices reflecting (a) the quality of life in Jerusalem (automobile accidents, fires, and crime), (b) the quality of life in Israel (crime, stock market, and national mood, derived from news content analysis), and (c) the war in Lebanon (war deaths of all factions and war intensity, derived from news content analysis). Increases in the size of the group had a statistically significant effect in the predicted direction on the individual variables and on all composite quality-of-life indices. The effects of holidays, temperature, weekends, and other forms of seasonality were explicitly controlled and could not account for these results. Cross-correlations and transfer functions indicated that the group had a leading relationship to change on the quality-of-life indicators, supporting a causal interpretation

Résumé en Français :

Cette expérience sociale prospective teste une nouvelle théorie et une nouvelle technologie pour atténuer les conflits violents en réduisant le stress sociétal dans un domaine sous-jacent de la « conscience collective ». Il était prévu que la pratique en groupe de la Technologie Maharishi du Champ Unifié (le programme de Méditation Transcendantale et de TM-Sidhi) pendant les mois d’août et septembre 1983, à Jérusalem, réduirait le stress dans la conscience collective et le comportement d’Israël et du Liban. L’évaluation de l’impact de Box-Jenkins Arima, la corrélation croisée et les analyses des fonctions de transfert ont été utilisées pour étudier les effets des changements dans la taille du groupe sur plusieurs variables et indices composites reflétant (a) la qualité de vie à Jérusalem (accidents de voiture, incendies et criminalité), (b) la qualité de vie en Israël (criminalité, bourse et humeur nationale, dérivés de l’analyse du contenu des nouvelles) et (c) la guerre au Liban (morts de guerre de toutes les factions et intensité de la guerre, dérivés de l’analyse du contenu des nouvelles). L’augmentation de la taille du groupe a eu un effet statistiquement significatif dans le sens prévu sur les variables individuelles et sur tous les indices composites de qualité de vie. Les effets des vacances, de la température, des week-ends et d’autres formes de saisonnalité ont été explicitement contrôlés et n’ont pas pu expliquer ces résultats. Les corrélations croisées et les fonctions de transfert ont indiqué que le groupe avait une relation de premier plan avec le changement sur les indicateurs de qualité de vie, ce qui soutient une interprétation causale.

calcul de la masse critique GCP

Rétrocausalité

Passionné de métaphysique, notamment de mécanique quantique, et "Phénoménologue" de la conscience. La phénoménologie n'est pas véritablement une science, ni une doctrine, ni une discipline au sens traditionnel du terme, c'est pratiquement une attitude, une manière d'être. Une manière d'être qui consiste à suspendre le jugement sur tout ce que l'on croyait acquis aussi bien dans le domaine des sciences que dans le monde quotidien et d'en revenir à l'évidence ultime. L'évidence ultime qui est simplement que quelque chose se donne. Quelque chose se présente, quelque chose se manifeste, il y a du manifeste. C'est très faible comme certitude, mais c’est suffisant. C’est donc à ce jour, cette approche de réduction phénoménologique du problème de la conscience qui est retenue comme la plus sérieuse pour ce blog, parce que du point de vue épistémologique elle est basée sur des certitudes et non des hypothèses. Pour se diriger en tant qu'acteur de sa vie, au lieu de victime, il est préférable de s'appuyer sur des certitudes que des hypothèses.

Laisser un commentaire